Candidat aux législatives pour les 3e et 10e arrondissements de Paris

Candidat aux législatives pour les 3e et 10e arrondissements de Paris
Bonjour à toutes et à tous,

 

2017 vient de commencer, et plutôt que vous souhaiter une bonne année qui vous tomberait du ciel, je vous souhaite de pouvoir, chacune et chacun, contribuer à la rendre meilleure, pour nos proches, la planète et l’ensemble de ses habitant-es.

 

Evidemment, la victoire de Fillon, celle de Trump, et la menace Marine Le Pen sont inquiétants et doivent inciter au sursaut.

 

Mais heureusement, d’autres signes montrent qu’un changement est possible. Et ces signaux sont nombreux, pour peu qu’on y prête attention. En 2016, c’est le succès des films Merci Patron et Demain et l’engouement suscité par Nuit Debout. C’est aussi le haut-le-coeur devant la condamnation avec dispense de peine de Christine Lagarde, la mobilisation extraordinaire à Dax lundi pour faire du procès des faucheurs de chaises celui de la BNP et de l’évasion fiscale. C’est le développement de solutions écologistes innovantes, des fermes d’avenir aux progrès inspirants réalisés dans le domaine des énergies renouvelables. C’est encore l’indignation croissante devant l’absence de mesures fortes pour lutter contre la pollution qui nous asphyxie ou encore l’intérêt grandissant pour le revenu universel. Ces signaux faibles ou évidents, combinés, laissent apparaître une envie de changement progressiste dans notre pays.

 

Pour faire passer ce changement du domaine du possible à celui du réel, il faut agir. Agir chacun individuellement à son niveau, agir de manière collective, mais aussi s’organiser ensemble pour secouer les plans établis de celles et ceux qui veulent garder le pouvoir pour ne rien en faire ou le reconquérir pour tout détruire.

 

« Nous étions fatigués d’être fatigués. Alors on s’est organisés. Parce que les choses peuvent être différentes » disent en substance les initiateurs de Podemos ou les maires rebelles de Madrid, Barcelone ou Cadix pour expliquer la dynamique d’un mouvement qui bouleverse l’échiquier politique espagnol.

 

A notre tour d’organiser la contre-offensive démocratique
Pour ma part, enfant du 3ème et habitant du 10ème, c’est avec enthousiasme et humilité que je propose aux citoyen.ne.s de ces arrondissements de Paris de faire de moi leur représentant à l’Assemblée nationale en juin 2017.

 

Si le 21ème siècle a déjà débuté depuis 17 ans, la politique, elle, est malheureusement resté bloquée au siècle dernier.

 

Député, je souhaite être avec d’autres être une des clés qui déverouillera ce système, pour remettre les citoyen.ne.s au cœur de notre démocratie.

 

Écologiste, je sais qu’il est urgent d’agir afin de protéger l’écosystème dans lequel nous vivons.

 

Fervent défenseur de la justice sociale, je crois qu’une meilleure répartition des richesses et une protection sociale réparée, bien loin d’être les hérésies économiques que certains dénoncent, sont au au contraire les solutions indispensables à cette société prospère et apaisée que nous souhaitons pour nous, nos proches et les générations futures.

Je soutiens ! 
Pendant la campagne présidentielle du candidat de l’écologie Yannick Jadot, et jusqu’à l’élection législative des 11 & 18 juin 2017, en toquant à la porte des habitants, via la permanence mobile qui sillonne le 3ème et le 10ème, ou en organisant chez eux des apéros et dîners-débats, nous préparerons ensemble les cinq ans de mandat de député. Ensemble, et grâce à de nouveaux outils numériques, nous nous assurerons que mon travail à l’Assemblée puisse être contrôlé et débattu par celles et ceux qui me confieront la responsabilité de les représenter.

 

Pour maximiser nos chances de réussite dans ce projet collectif, votre aide est indispensable.

 

Si vous êtes sur Paris, rejoignez-nous et venez nous aider à convaincre les habitants de la circonscription. Pour cela, rien de plus simple : cliquez ici et venez nous retrouver pour les prochaines séances de porte à porte (tous les mardis et vendredis) ou à l’occasion d’un prochain café citoyen (le prochain aura lieu avec Raphaël Glucksmann le 2 février).

Je veux aider sur le terrain !
Si vous êtes trop loin pour pouvoir nous aider physiquement, un soutien en ligne sera le bienvenu et vous pourrez ainsi nous aider à donner de la visibilité à la campagne !

 

Ensemble, trouvons des solutions aux maux profonds qui touchent notre démocratie, et lançons l’indispensable réquisition citoyenne de l’Assemblée nationale !

 

Pour gagner, nous devons nous donner les moyens de réussir et c’est pour ça que je vais avoir besoin de votre soutien financier. Pouvez-vous donner 10 ou 20 euros aujourd’hui ? Rendez-vous sur ce lien ! Si vous préférez faire un chèque, vous pouvez utiliser ce formulaire.

 

Merci par avance pour votre aide.

Je fais un don pour soutenir la campagne
L’avenir ne se prévoit pas, il se prépare. Alors à très bientôt et à nouveau, tous mes voeux de bonheur(s) partagé(s) pour cette nouvelle année à construire!
Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *