Condamnation pour délit de solidarité : 50 complices paient l’amende !

Condamnation pour délit de solidarité : 50 complices paient l’amende
 
Le 14 janvier, Rob Lawrie était condamné à 1000 euros d’amende avec sursis pour avoir aidé une jeune réfugiée Afghane de 4 ans, qui vivait dans la «jungle» de Calais, à passer la frontière avec le Royaume-Uni et lui permettre de rejoindre d’autres membres de sa famille.
Si l’amende est en sursis, le symbole est lui bien réel, c’est la solidarité qui est sanctionnée. Dans la foulée, une cagnotte était lancée et mise en ligne pour venir soutenir symboliquement cet élan d’humanité et de générosité.
 
Le mot d’ordre : « Si Rob est coupable de délit de solidarité, alors nous souhaitons être complices de ce délit ! »
En quelques jours, la somme a été rassemblée par plus de cinquante donateurs et la somme sera utilisée par Rob pour aider les enfants réfugiés avec qui il travaille désormais au quotidien. C’est une belle manifestation de solidarité, de résistance même par rapport à ce sentiment d’impuissance qui peut parfois nous tomber dessus.
La solution ne réside pas dans le recours à l’armée ou la chasse aux réfugiés. Comme à Grand Synthe, l’Etat doit accepter et soutenir la création d’un camp humanitaire pour répondre à l’urgence à Calais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *