France bleu / VolksWagen le diesel les lobbys du statu quo et les régionales

Ce matin j’étais l’invité politique de France Bleu 107.1 pour évoquer le scandale VoksWagen et le lancement de la campagne des régionales autour d’Emmanuelle Cosse en Ile de France.

Retrouvez mon intervention sur ce lien.

Il se trouve que j’intervenais juste avant Pierre Chasseray de « 40 millions d’automobilistes » qui se démultiplie sur les plateaux pour expliquer que le diesel n’est pas dangereux et que l’urgent c’est de ne rien faire.

Il n’a pas aimé mon intervention alors que je demandais « qui le paye » et expliquais que c’était « le lobby du statu quo ».

A la fin de mon intervention il est intervenu pour me menacer d’une plainte en diffamation. Coup de pression pour le moins un peu fébrile, car si la diffamation est constituée, il n’a pas besoin de menacer et peut directement m’attaquer.

S’il ne le fait pas j’en déduis que j’ai raison, alors je persiste et signe:

Oui cette association par la voie de Pierre Chasseray défend le statu quo en particulier en matière de diesel.

Oui j’aimerais bien savoir combien touche Pierre Chasseray pour aller dire partout dans les medias que les normes diesel sont parfaites et qu’il faut s’opposer à la circulation alternée car ces mesures sont un véritable « apartheid » pour les automobilistes et qu’il faut être pragmatique car « même les bisounours ont une voiture » (véridique, écoutez cette belle interview par Guillaume Meurice).

 

Le scandale VolksWagen vient montrer que les constructeurs automobilistes ne sont pas des Bisounours. Le premier constructeur mondial a sciemment mis en danger la vie de millions de personnes pour le profit de quelques uns. Il a fallu tout le travail d’une ong environnemental pour le prouver. Aux pouvoirs publics de prendre les mesures qui s’imposent pour sortir du diesel en aidant les automobilistes à s’équiper en voitures propres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *