Les mal logés ont une nouvelle adresse…

2 ans jour pour jour après l’inauguration de la réquisition de l’avenue Matignon, 6 ans après la réquisition de la rue de la Banque, Jeudi-Noir et le DAL ont encore frappé 🙂

Espérons que cette réquisition permettra d’accélérer les procédures de réquisition, et mettra un nouveau coup de projecteur sur la crise du logement et les politiques publiques nécessaires (cf communiqué ci-dessous);

En attendant, ce sont plus de 60 personnes ballottées d’hôtels en hôtels, de canapés de potes en logements insalubres qui trouveront refuge et répit dans ce super bâtiment chauffé avec moquette, eau chaude, cour intérieure et tout le toutim’;

Paris : les mal-logés ont une nouvelle adresse

EXCLUSIF. Le DAL, Jeudi noir et des famille sont équisitionné depuis une semaine un immeuble vacant du Xe arrondissement.

Quentin Laurent | Publié le 07.01.2013, 04h19

 

Les associations Droit au logement (DAL) et Jeudi noir, qui militent en faveur des sans-abri et mal-logés, ont réquisitionné un nouvel immeuble, au 2, rue de Valenciennes (Xe), à quelques pas de la gare du Nord. Cet ancien siège social du bijoutier Histoire d’or était vacant depuis « plus d’un an et demi » d’après les relevés de compteurs d’électricité, et ses propriétaires, étrangers, l’ont laissé inoccupé. Près de 2000m² de surface en très bon état, et donc habitables.

« L’immeuble est sain, il n’y a presque rien à aménager », explique un membre de Jeudi noir. Les deux associations s’y sont secrètement installées depuis une semaine et ont tout fait pour ne pas révéler trop tôt l’existence de cette nouvelle prise afin de s’assurer qu’ils n’en soient pas expulsés. Le temps de rassembler les preuves qu’ils sont bel et bien présents sur place depuis plus de quarante-huit heures, et donc légalement inchassables. Des familles suivies par le DAL, sans toit ou baladées de chambres d’hôtel en chambres d’hôtel, ont d’ailleurs commencé à s’y installer le 1er janvier. Plus d’une soixantaine de personnes en tout, pour le moment, ont déjà posé leurs matelas sur la moquette bleue et aménagé les nombreuses chambres du bâtiment.

 

Suite à lire sur leParisien.fr http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75005/les-mal-loges-ont-une-nouvelle-adresse-07-01-2013-2459549.php

 

 

—————–

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Droit au logement   –    Jeudi Noir

Réquisition au 2 rue de Valenciennes dans le 10ème

Rdv à partir de 9h et toute la journée au 2 rue de Valenciennes dans le 10ème M° Gare du Nord

2 ans jour pour jour après l’inauguration du bâtiment avenue Matignon, en attendant les réquisitions promises par les pouvoirs publics, l’association Droit Au Logement et le collectif Jeudi-Noir maintiennent la pression !

Depuis le 29 décembre, ce sont plus de 60 mal-logés ou sans-logis qui s’installent au XXXXXXX, bâtiment de 2000m² inoccupé depuis 2 ans et propriété d’une holding hollandaise pilotée par un groupe basé Luxembourg avec des bureaux et filiales à New York et Genève mais aussi aux  îles Vierges Britanniques, aux Antilles Néerlandaises ou à Aruba.

Parmi ces mal-logés et sans-logis :

  • 14 familles hébergées depuis des années dans des hôtels ou en logement indécent, surpeuplé, dont 24 enfants et adolescents ;
  • Beaucoup d’enfants en bas âge ;
  • des personnes handicapées, des prioritaires DALO (certains depuis 2008) ;
  • des demandeurs de logements sociaux sur liste d’attente parfois depuis 11 ans ;
  • et des jeunes actifs précaires.

 

Outre le logement, ce bâtiment sera ouvert sur le quartier et le mouvement social et accueillera des activités associatives, militantes et artistiques. Le dessinateur Wozniak a d’ailleurs inauguré la première exposition hier dimanche 6 janvier 2013.

 

Des représentants d’associations de chômeurs, altermondialiste, et de syndicats …  seront présents à cette inauguration, et tout au long de la journée.

 

DAL et Jeudi-Noir demandent en premier lieu au gouvernement que ce bâtiment fasse partie des opérations de réquisition annoncées par la ministre du logement. L’urgence c’est d’utiliser l’ordonnance de 1945 qui offre une mise en œuvre plus sure et plus rapide. C’est cette procédure qui a permis de réquisitionner 135.000 logements depuis 1945 y compris les 1200 réquisitions ordonnées par Jacques Chirac en 1995 et 1996.

 

DAL et Jeudi-Noir demandent le respect du droit à l’hébergement et de la loi DALO, et dans ce but, la mobilisation de 100 000 logements et bureaux vacants nécessaires : réquisition, mises à disposition des biens publics et HLM vacants, intermédiation locative, taxes sur les logements vides,. Ces mesures d’urgence pourraient permettre de loger jusqu’à 300.000 personnes.

 

Par ailleurs, DAL et Jeudi-Noir militent pour une politique de construction massive de logements sociaux. Cette politique implique de revenir sur la hausse de TVA dans le bâtiment qui va pénaliser la construction de logements et la rénovation thermique.

 

Enfin, DAL et Jeudi-Noir réclament une véritable régulation des loyers, de l’immobilier et du foncier, et une baisse des loyers dans les zones tendues.

 

Rdv à partir de 9h et toute la journée au 2 rue de Valenciennes dans le 10ème M° Gare du Nord

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *