Encore une tentative de réquisition qui se solde par une expulsion, au moins la troisième pour Jeudi-Noir depuis le début de l’année…

En pleine campagne, on peut parler du Hallal, du permis de conduire, du permis de conduire des bouchers Hallal, mais pour ce qui est de parler du logement, on repassera !

Cette ancienne clinique désaffectée, abandonnée depuis 3 ans, restera vide pour longtemps encore;

 

Le récit par Libération ici http://www.liberation.fr/societe/2012/04/08/les-mal-loges-forcent-la-porte-de-la-campagne-presidentielle_809999

La vidéo et ci-dessous le communiqué de presse de Jeudi-Noir

 

Jeudi Noir et le DAL réquisitionnent un bâtiment vide à Montmartre.
Pâques au balcon, réquisition

Conférence de presse à Midi au 17 rue Duhesme, 75018 M° Lamarck Caulaincourt pour le brunch de Pâques.
Portes ouvertes toute la journée.

Depuis mercredi 4 avril, le collectif Jeudi Noir et le DAL occupent en toute discrétion un bâtiment de cinq étages, vides depuis trois en ans en plein cœur de Montmartre.

En cette printanière journée de Pâques, à 15 jours de la fin de la campagne présidentielle, une vingtaine de galériens du logement et de prioritaires DALO, ont déposé leurs bagages pour remettre le logement au cœur de la campagne.

Le débat de la campagne présidentielle sur le logement est aussi creux qu’un œuf de Pâques. Jeudi Noir et le DAL s’associent pour forcer les candidats à se positionner sur cette question essentielle.

Ces cinq dernières années, la spéculation immobilière à fait flamber les loyers aux dépens des mal-logés et des précaires, les classes populaires et même moyennes se voient expulsées des centres urbains.

-l’application de la loi : loi de réquisition, la loi DALO, loi de l’obligation d’accueil de tous les sans-abris.
-encadrement à la baisse des loyers.
-arrêt des expulsions locatives.
-production massive de logements sociaux, application et renforcement de la loi SRU, lutte contre la marchandisation du logement social

Un toit c’est un droit. Faisons péter la bulle immobilière.