Parrainage pour Eva Joly

Après le vote aux sénatoriales dimanche en tant que « grand électeur » et le basculement à gauche de la Haute Assemblée, nouvelle séquence émotion avec le parrainage, toujours en tant qu’élu, de la candidature d’Eva Joly à la présidentielle

Alors évidemment, cette histoire de 500 signatures est à revoir : cette règle a été inventée pour limiter les candidatures fantaisistes ou peu installées dans l’opinion, en partant du principe que quelqu’un soutenu par 500 grands électeurs (voir la liste ci-dessous) est « crédible ».

Mais en 2002 ça n’a pas empêché les 16 candidatures (!) dont certaines peu en phase avec l’opinion. A contrario, pour certaines formations qui rencontrent un écho dans l’opinion mais ont peu d’élus, c’est un vrai frein; c’est valable pour des raisons différentes pour le Front National, pour le NPA ou même pour EELV.

Bref, à revoir.

Mais en attendant, voici le formulaire, n’hésitez pas à le faire suivre auprès de vos élus qu’une candidature éthique et écolo pourrait intéresser (y en a plein évidemment 🙂

Formulaire ici : FormulairepromesseparrainageEvaJoly

et pour ceux qui s’intéressent à la procédure, c’est bien expliqué ici : http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/documentation/dossiers-thematiques/2007-election-presidentielle/faq/faq-questions-souvent-posees-election-du-president-de-la-republique.50711.html#parrainages

Rappel : les citoyens habilités doivent exercer l’un des mandats suivants lorsqu’ils établissent leur présentation

● Député
● Sénateur
● Député européen
● Conseiller régional
● Conseiller à l’Assemblée de Corse
● Conseiller général
● Conseiller de Paris
● Maire
● Maire délégué d’une commune associée
● Maire d’arrondissement(s) de Lyon ou deMarseille
● Président de communauté urbaine
● Président de communauté d’agglomération
● Président de communauté de communes
● Membre de l’Assemblée de la Polynésie française
● Président de la Polynésie française
● Membre du Congrès de la Nouvelle-Calédonie
● Membre d’une assemblée de province de la Nouvelle-Calédonie
● Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
● Membre de l’Assemblée territoriale de Wallis etFutuna
● Membre élu de l’Assemblée des Français de l’étranger


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *