Emission ça vous regarde LCP sur la pauvreté

Partagez autour de vous
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Mardi j’étais l’invité de l’Emission ça vous regarde consacrée à la pauvreté.

L’occasion de rappeler que la pauvreté n’est pas que monétaire et qu’elle dépend énormément des politiques publiques donc qu’il n’y a pas de fatalité à son développement..;

L’occasion aussi de débattre avec Etienne Pinte, le député intelligent et UMP qu’on comprend pas ce qu’il fait à l’UMP… Très calé en matière de logement (il appelle les préfets à la réquisition), en matière de lutte contre l’exclusion, et opposé à la politique de sa majorité en matière d’immigration ou de bouclier fiscal.

Avec aussi Noam Leandri de l’excellent Observatoire des inégalités et Olivier Berthe, président des Restos du coeur.

Invités :

+ Étienne Pinte, député UMP des Yvelines, membre de la commission des affaires sociales, cadre d’un établissement public. Co-président du groupe d’études « Pauvreté, précarité et sans-abris ». Nommé président du Conseil national des Politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion installé officiellement le 21 décembre 2010 par Roselyne Bachelot et Benoist Apparu. Étienne Pinte avait été nommé à ce poste le 30 juillet dernier par le Premier ministre. Placé auprès du Premier ministre le CNLE est consulté sur tous les textes à caractère social et fait des propositions au gouvernement.
Étienne Pinte est également membre titulaire du Conseil d’administration de l’Office français de protection des réfugiés et du du Conseil d’administration de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides. A été maire de Versailles de 1995 à 2008.

+ Olivier Berthe, président des Restos du Cœur. Bénévole depuis leur création, Olivier Berthe les préside depuis huit ans. Le 29 novembre dernier, à l’occasion du lancement de la 26ème campagne des Restos, a lancé sur l’antenne de RTL : « A quand un grand plan d’aide européen pour les plus démunis ? » Constate par ailleurs une augmentation de 20% des bénéficiaires des Restos depuis deux ans.

+ Noam Leandri, secrétaire général de l’Observatoire des inégalités. Statisticien de formation, Noam Leandri a travaillé à l’INSEE, à l’OCDE et à la Direction du budget du Ministère des Finances. Il a également été auditeur à la Banque de France. Participe aux publications de l’Observatoire des inégalités et notamment en 2009 à L’état des inégalités publié chez Belin.

Combien de pauvres en France ? Quel pourcentage de femmes maires ? Quel est le taux de chômage des immigrés ? Pour la seconde fois, l’Observatoire des inégalités publie son état des lieux des inégalités en France. Il rassemble cinq années de travaux dans ce domaine. Loin des discours catastrophistes, il s’attache à dresser un portrait au plus près de la réalité sociale : l’exagération de certains phénomènes sociaux n’est pas la bonne voie pour mieux les comprendre. Il n’en demeure pas moins que le panorama dressé est préoccupant. Depuis le milieu des années 1990, la situation se retourne : les inégalités de revenus augmentent, le rattrapage des salaires hommes-femmes est interrompu, les filières scolaires d’excellence recrutent de plus en plus parmi les plus favorisés, les écarts d’espérance de vie s’élèvent… L’état des inégalités en France ne s’arrête pas à ce constat. Un ensemble de contributions originales vient le compléter et le mettre en perspective à travers des éclairages spécifiques. RSA, inégalités d’éducation, discriminations, inégalités de santé, échec de la démocratisation culturelle : les meilleurs spécialistes des inégalité ont été mis à contribution.

+ Julien Bayou, co-fondateur de Génération précaire, de Sauvons les riches, et de Jeudi Noir. Formation en économie. Conseiller régional Europe Écologie (Ile-de-France). Partisan et organisateur de la grève des stagiaires masqués (fin 2005), des fêtes « éclair » dans les appartements à louer, d’occupation d’immeubles vacants pour y installer le « Ministère de la Crise du Logement ».

Partagez autour de vous
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

2 commentaires sur « Emission ça vous regarde LCP sur la pauvreté »

  • Pinte, il est cool, et même, il a d’autres qualités : il était contre ce débat sur l’identité-mon-cul, et aussi, il a ouvert sa gueule pendant que la droite entière disait du mal des Rroms – mais il n’a protesté que parce que C. Boutin l’a fait, et elle-même ne l’a fait, que parce qu’elle n’est plus au gouvernement (Pinte étant pote avec Boutin, entre Yvelinois).
    Même aussi qu’en 2008, il a réalisé que le cumul des mandats c’était c’était nul, et a abandonné sa mairie de Versailles. Pas mal.

    Sinon, pour en avoir discuté avec lui, il soutient Fillon globalement, en pensant qu’il a pour de vrai une « différence de sensibilité » avec le président sur les noirs, les Arabes, les Rroms et les pauvres.
    Surtout, c’est un vrai catho militant (d’où ses positions sociales), et il est opposé au mariage homosexuel, à l’avortement, à la contraception, enfin, tout ce genre de choses qui vont contre la vie, et délitent la famille. Donc, je le trouve un peu à sa place à l’UMP quand même.

    Et puis, qui l’as déjà vu sourire ?

  • Ping : petite annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *